Pour faire suite à l’article d’hier, je vais vous révéler aujourd’hui quelques astuces pour faire en sorte que vos newsletters et vos e mails ne soient pas considérés comme des spams et qu’ils arrivent à leurs destinataires, sans passer par la case « Courrier indésirable ».

Les boites de messageries (hotmail, yahoo, gmail…) utilisent des systèmes de détection des mails non désirés pour que leurs utilisateurs ne soient pas importunés. Le problème, c’est que certains mails légitimes sont parfois envoyés en courrier indésirable. Cela vous arrive peut être. Si vous êtes e-commerçant, ne pas pouvoir atteindre vos clients est un véritable problème. Voici donc 5 choses à faire ou à ne pas faire pour que vos courriers électroniques ne soient pas considérés comme du spam.

1) Ne jamais envoyer des e-mails qui ne contiennent que des images. Pensez toujours à ajouter un peu de texte.

2)  Certains mots ne doivent pas être utilisés dans l’objet ou dans le texte du mail. En effet, les filtres anti-spam risquent de s’activer s’ils détectent certains mots utilisés par les spammeurs : « gratuit », « médicament », « pharmacie », « crédit »…etc

3) Évitez d’écrire en majuscule.

4) Entretenez une liste d’envoi propre pour éviter d’être inscrit sur la liste noire des messageries (gmail, yahoo, hotmail…). Pour cela, ne spammez jamais, c’est à dire n’envoyez pas de mails à des personnes qui ne vous ont pas donné l’autorisation de le faire. Évitez aussi d’envoyer des mails trop fréquemment si cela n’est pas justifié. Votre destinataire risque d’être gêné et d’indiquer à sa boite de messagerie que vos courriers sont du spam.

Il convient aussi de supprimer de votre liste de diffusion toutes les adresses qui ont émises un hard bounce (c’est à dire, un refus permanent de réception du mail) ainsi certains soft bounces (refus temporaire).

5) Passez par une plateforme d’envoi de mail. Certaines peuvent vous garantir un taux de délivrabilité de vos mails très élevé, parfois même un taux de 100% pour celles qui pratiquent le double opt in (c’est à dire que votre client doit confirmer qu’il s’inscrit à votre newsletter en cliquant sur le lien d’un premier mail que vous lui envoyez, afin d’être sûr que c’est bien lui qui vous a fourni son adresse).

Personnellement j’utilise Sendgrid pour les e-mails transactionnels (e-mails envoyés automatiquement après une commande, e-mails de support…etc) et Mailchimp pour les emails marketing (newsletter, séries automatiques…)

[thrive_leads id='15118']

A voir aussi :