Comment perdre de l’argent en envoyant des newsletters ?

//Comment perdre de l’argent en envoyant des newsletters ?

Comment perdre de l’argent en envoyant des newsletters ?

Si vous avez déjà un site e-commerce, vous devez savoir à quel point il est difficile d’augmenter le nombre d’inscrit à sa newsletter (besoin d’aide ? voir l’article Comment j’ai multiplié par 30 les inscriptions à ma newsletter). A vrai dire, si vous désirez tant que vos visiteurs s’inscrivent à votre liste d’envoi, c’est bien pour pouvoir les faire revenir acheter sur votre boutique. N’est-ce pas ?

Alors pourquoi faites-vous tout pour que ces inscrits chèrement acquis se désinscrivent ou décident de ne plus jamais ouvrir vos mails ? « Oh, la newsletter de machin encore de la pub. Je supprime ».

Trouvez De Nouveaux Clients Avec De l'Emailing Ciblé. Demandez Un Devis !

Mettez-vous à la place de vos clients, lorsqu’ils s’inscrivent pour recevoir vos mails que veulent-ils réellement ? Pensez-vous vraiment qu’ils se disent : « Chic, je vais m’inscrire sur le site de machin, il pourra m’envoyer de la pub ».

Non ! En s’inscrivant à votre liste de diffusion, vos clients espèrent recevoir des bons plans, des exclusivités, des informations gratuites et utiles…

La newsletter ne sert pas à envoyer de la pub à vos clients (ou du moins pas directement). Si un internaute ouvre votre mail et y voit une publicité, il se braquera et pensera peut-être: « encore de la pub ». Conséquence : vos e-mails deviendront invisibles à ses yeux, son cerveau les mettra dans la case « encore de la pub »,  il se désinscrira ou ne les ouvrira plus jamais et du coup vous perdrez un client potentiel et donc de l’argent.

Pour éviter cela, il faut que vous vous serviez de votre newsletter pour créer une relation privilégiée entre vous et votre client. Un exemple valant mieux que milles mots, voici la newsletter de la marque Pampers :

newsletter pampers

Cette newsletter cible les femmes enceintes. Au lieu d’envoyer chaque mois un mail du type « Achetez des couches, votre bébé arrive », « Couche en promotion »… le genre d’e-mail qu’on ouvre qu’une seule fois (et encore), Pampers a choisi d’envoyer chaque mois aux femmes enceintes des informations et des conseils concernant le développement du bébé, l’alimentation…etc. Du coup chaque fois qu’une cliente voit la newsletter Pampers dans sa boite mail elle ne pense pas « encore de la pub », mais plutôt « Chic un mail de Pampers, je vais certainement encore apprendre beaucoup de choses ». Cela a trois avantages :

– Une bonne image pour la marque.

– La cliente va rester fidèle à la newsletter, le taux d’ouverture sera élevé et il se peut même qu’elle conseille à ses copines de s’y inscrire (au contraire qui conseillerait à quelqu’un de s’inscrire à une newsletter purement commerciale ?).

– Pampers glisse habillement des liens vers son site dans les conseils et place quelques produits sur la droite.

Résultat : une clientèle fidélisée, un taux d’ouverture des e-mails élevé, une augmentation du nombre de visiteurs et donc certainement de nouvelles ventes à chaque newsletter envoyée.

A voir aussi :

Trouvez De Nouveaux Clients Avec De l'Emailing Ciblé. Demandez Un Devis !
Par | 2017-11-21T02:24:10+00:00 novembre 21st, 2017|- 5 - E-mailing|

A propos de l'auteur:

Fondateur de Alif Conception (sponsorisé par Microsoft). Inventeur du Robot Alif Publicator. Autodidacte. Kiro se lance dans la vente en ligne en 2001 sur le site Trokers. Ses années d'expérience ont permis de faire de lui un véritable "Vendeur en ligne Full Stack" avec des connaissances solides sur l'ensemble des discplines de la vente en ligne, aussi bien au niveau technique : Java, php, CSS, html, sql, wordpress, prestashop... que marketing : Acquisition (SEO, Adwords, CPC, Place de marché, Content Marketing, Growth Hacking), Rétention (E-mailing, Réseaux sociaux), Transformation (Test A/B, Analytics). Son expérience et sa connaissance globale du métier sont des atouts précieux pour conduire avec succès des projets de vente en ligne pour lui ou pour ses clients.

Laisser un commentaire