Qu’est-ce que je vais bien pouvoir vendre ?

C’est une question qui revient sans cesse, tous les commerçants se la posent : celui pour qui l’entreprenariat n’est encore qu’un vaste projet assez vague mais qui imagine déjà ce qu’il pourrait bien vendre pour faire un carton, celui qui a une activité bien rodée et qui souhaite étoffer son offre, celui qui n’est pas satisfait de ses ventes et qui se dit qu’il ne vend peut être pas les bons produits….

Qu’est-ce que je vais bien pouvoir vendre ? La réponse à cette question peut bien souvent être une des principales causes du succès ou de l’échec de votre business.

Tous les produits ne se valent pas. Mieux, il existe un produit qui est meilleur que tous les autres.

 Je me rappelle d’un de mes tous premiers business. Ce jour là, le ciel était dégagé, le soleil brillait. Je me rappelle de l’agitation ambiante, il y avait foule, les gens se bousculaient et les enfants riaient. Tous semblaient chercher la bonne affaire. Une pièce échangée contre  un ancien objet. C’était la brocante.

J’avais peut être treize ans.  Cette année encore,  je participais  avec ma famille et des amis à la brocante organisée par la commune voisine.  Il faisait chaud. Je vendais sur notre stand puis je flânais dans les allées, je négociais, puis je partais. Je revenais et parfois j’achetais. Le soleil brûlait.

Répondant à l’appel de la soif, je me rendis au hard discount  le plus proche pour y acheter des glaces. J’y trouva une boite de 20 esquimaux à seulement 10 francs.  (Je ne me rappelle plus des nombres exactes, mais prenons ceux-ci pour se faire une idée). Je fis rapidement le calcul. D’autres personnes à la brocante doivent avoir aussi chaud que moi. En vendant les esquimaux à 1 franc pièce, je vais pouvoir doubler ma mise.

Ce fût un succès. J’écoula mon stock de glaces en moins de temps qu’il ne lui fallut pour fondre.

J’avais saisi l’opportunité du moment : un marché propice avec une clientèle assoiffée et un produit à bas prix avec une marge intéressante.

Le seul problème est que n’importe quel autre enfant aurait pu se rendre à son tour au supermarché, acheter la même boite d’esquimaux et les vendre moins cher que moi… car ce n’était pas MES esquimaux, mais simplement  les esquimaux du supermarché que je m’étais contenté d’acheter pour revendre.

Il y a deux types de produits que vous pouvez vendre :

– vos propres produits,
– les produits de quelqu’un d’autre.

Le meilleur produit que vous pouvez vendre est LE VOTRE, celui que vous avez vous même créé et que vous allez commercialiser.

Vendre son propre produit présente de nombreux avantages :

Personne ne pourra vous concurrencer. En vendant les produits d’un autre, vous n’êtes pas à l’abri qu’un concurrent casse les prix et vienne mettre un coup d’arrêt brutal à vos ventes.

Vos marges vont être plus importantes.  Prenons l’exemple d’un vendeur de template (graphisme pré-conçu pour site internet). Si notre vendeur vend les templates de quelqu’un d’autre, pour un template vendu à 140 euros, il va peut être gagner 20, 40 ou 60 euros. Alors que celui qui vendra son propre template aura une marge 2 à 3 fois plus importante. Une plus grande marge lui permettra d’investir plus dans l’acquisition de clients : adwords, affiliation…  cela lui permettra aussi de développer son entreprise plus rapidement. Le revendeur aura donc du mal à concurrencer efficacement celui qui vend son propre produit.

Développer une véritable image de marque. En vendant votre produit, vous  n’allez plus être un simple revendeur mais un véritable fabricant. Votre nouveau statut vous permettra de vous faire un nom plus rapidement dans votre marché et d’avoir une meilleure crédibilité auprès de vos acheteurs.

Au final, vendre votre propre produit vous permettra de gagner plus d’argent qu’en vendant le produit de quelqu’un d’autre et d’avoir un meilleur contrôle sur votre activité.

Pour autant, vous allez quand même avoir besoin de continuer à vendre les produits des autres. Car cela présente aussi des avantages indéniables, notamment le fait qu’en vendant uniquement vos propres produits vous n’allez pas pouvoir être en mesure de répondre à tous les besoins de votre clientèle. Tout d’abord parce que vous ne pourrez pas créer tous les produits de votre secteur d’activité et ensuite parce qu’il existe peut être des marques déjà connus que vos clients aimeraient vous acheter.

En vendant les produits des autres, votre offre pourra être plus étoffée et vous allez pouvoir faire plus de ventes.

L’idéal est donc de vendre son propre produit pour la marge plus importante, pour ne pas être concurrencé, pour l’image de marque et aussi de vendre les produits des autres pour répondre aux besoins de tous vos clients et étoffer votre offre.

Amazon qui était un revendeur pure player l’a bien compris, puisqu’aujourd’hui le numéro 1 des ventes sur Amazon est le Kindle qui est un produit fabriqué par… Amazon.

Le site La Fraise qui a été un des plus gros succès du e-commerce français vendait aussi ses propres produits.

On pourrait ainsi multiplier les exemples.

Et vous, à quand votre propre produit sur votre site e-commerce ?

[thrive_leads id=’15118′]

A voir aussi :