Voici la première question que vous devez vous poser avant de créer votre boutique e-commerce. Chez Alif Conception on sait que c’est souvent un moment délicat pour le nouvel e-commerçant qui reste parfois des heures, voire des jours (si ce n’est plus!) à essayer de trouver le bon nom de domaine pour son futur site marchand. C’est pourquoi, dans l’article d’aujourd’hui, on va vous livrer quelques conseils pour ne pas faire d’erreurs.

 

Votre nom de domaine ne doit pas :

1) Être à tout prix composé des mots-cléfs sur lesquels vous souhaitez vous référencer. Ceux qui n’y connaissent rien au référencement et au marketing vous diront sûrement le contraire. Ne les écoutez pas. Vous ne devez pas choisir votre nom de domaine par rapport aux mots-clés sur lesquels vous souhaitez que votre site apparaisse dans les moteurs de recherche. Cela pour plusieurs raisons :

a) Il n’est pas nécessaire d’avoir le mot-clé dans l’adresse de son site pour être bien placé dessus dans Google et cie. Google utilise de très nombreux critères pour classer les sites dans ses résultats de recherche. Il est vrai que parmi ceux-ci se trouvent les mots qui apparaissent dans le nom de domaine, mais ce n’est qu’un critère minime parmi de très nombreux autres beaucoup plus importants.

Pour vous en convaincre: lorsque j’ai lancé l’agence e-commerce Tijara (à l’époque), j’ai réservé deux noms de domaine : www.agence-tijara.com et www.agence-ecommerce.com. Agence-tijara.com s’était positionnée en 6ème position de la première page de Google sur la recherche “agence e-commerce” (en à peine deux mois, Dieu merci) pour rapidement arriver 1er de la 1ère page, alors que agence-ecommerce.com n’apparaissait qu’en deuxième page sur la même recherche. Pourtant, ce dernier est composé des mots clés de la requête tapée sur Google.

b) Avoir un nom de domaine composé de mots-clés PEUT être vraiment mauvais pour l’image de marque. Avoir une boutique qui s’appelle : www.acheterchemise.com c’est vraiment nul (je m’excuse auprès du propriétaire si ce site existe réellement, à l’heure où j’écris l’article, il n’existe pas), cela ne fait pas sérieux, ni très pro. D’ailleurs, les noms de domaine des plus grands sites e-commerces ne sont pas composés de mots clés.

Même si avoir des mots clés dans votre nom de domaine peut vous aider légèrement dans votre référencement, cet avantage ne vaut pas l’inconvénient de l’effet négatif que cela peut avoir sur votre image de marque.

 

En fait, je ne vous dis pas de ne jamais mettre des mots clés dans votre nom de domaine, je vous dis de ne pas faire cela uniquement pour le référencement et sans penser à l’image de marque.

 

2) Votre nom de domaine  ne doit pas être une marque qui est déjà déposée dans votre domaine d’activité. Sinon, vous risquez des problèmes. Si vous habitez en France, vous pouvez regarder sur la base de donné de l’INPI pour savoir si une marque est déjà déposée par quelqu’un d’autre : http://bases-marques.inpi.fr/.

3) Enfin, votre nom de domaine ne doit pas déjà exister dans une autre extension que celle que vous comptez prendre, que cela soit dans votre domaine d’activité ou sur le web français. Vous pouvez vérifier la disponibilité de votre nom de domaine en vous rendant ici http://www.namecheap.com?aff=18694

Votre nom de domaine doit :

1) Être simple à retenir. Pour cela, choisissez un nom de domaine qui ne peut avoir qu’une seule orthographe possible. Par exemple, mon ancien site blackauto.fr ne peut que s’écrire que de cette manière. Si je vous dis de vive voix “allez voir sur blackauto.fr”, vous saurez comment l’écrire (à moins d’être vraiment, mais vraiment nul en anglais! Dans ce cas c’est excusable!). Par contre, si je vous dis “allez voir sur malotint.com”, vous ne saurez pas s’il faut écrire “malauteint”, “malautint”, “maloteinte”, “maleautint”… ce nom sera beaucoup trop compliqué à retenir du fait de son orthographe ambiguë et sera difficile à propager à l’oral.

2) Être pensé comme un nom de marque et pas uniquement comme une adresse web.

[thrive_leads id=’15118′]

A voir aussi :