L’e-mailing est très utilisé dans la vente en ligne. Une campagne e-mailing efficace peut faire exploser votre chiffre d’affaires. Pour tout vous dire, j’ai moi même lancé certains business sur internet dont l’essentiel des clients provenait de l’envoi d’e-mails. L’un des secrets d’une bonne campagne e-mailing est de tester et re-tester les e-mails envoyés.

Pourquoi tester ses emails ?

Les tests A/B sont aussi efficaces pour améliorer une campagne emailing qu’ils le sont pour booster le taux de conversion d’un site. Cette pratique est pourtant souvent ignorée : seuls 39% des e-commerçants ont recours à ce genre de tests.

Les autres préfèrent se fier à leur expérience ou à leur instinct pour mettre en place leur campagne…

Pourtant, de petites modifications ici et là peuvent influencer positivement le comportement des consommateurs. Les chiffres de l’association Direct Marketing sont formels, pour 1 dollar dépensé dans une campagne emailing, une entreprise e-commerçante peut en récolter 41.

Que doit-on tester ?

Selon l’étude “2012 Email Marketing Industry Census” du cabinet eConsultancy, 66% des tests concernent le sujet. Viennent ensuite l’heure et le jour d’envoi avec 44%. Enfin, 16% des commerçants testent la fréquence des emails.

Mais d’autres éléments peuvent aussi être testés pour améliorer l’efficacité de vos e-mails. Par exemple, vous pouvez essayer de savoir si vos prospects régissent mieux lorsque l’envoi est personnalisé ou alors lorsque le message est signé par un responsable de votre société. Vous pouvez aussi mesurer l’efficacité de plusieurs contenus : animations GIF, vidéo, photo… Exactement comme pour une page d’un site, vous pouvez tester l’aspect de vos emails en changeant la couleur des boutons, la taille ou encore les polices…

Testez un seul élément à la fois et conservez la version qui donne de meilleurs résultats.

[thrive_leads id=’15118′]

A voir aussi :