Pour améliorer un site e-commerce, le meilleur moyen est de faire des tests A/B. Mais s’ils sont mal conçus, ils peuvent prendre des mois voire plus pour donner un résultat probant et fournir des éléments suffisants pour améliorer la conversion des visiteurs. Voici les erreurs les plus fréquentes commises dans le cadre d’un test A/B.

Négliger les études préalables

Il est clair que le test A/B est un excellent outil pour augmenter le taux de conversion. Toutefois, il ne s’agit que d’une étape dans le processus d’optimisation, plus précisément la dernière étape. Pour qu’un test soit fructueux, il faut au préalable effectuer une étude de marché et un état des lieux du site. Cela permet d’établir des combinaisons plus ciblées pour plus de précision de l’opération.

Mauvais choix de type de test

La première difficulté des propriétaires de site est de choisir le type de test à entreprendre. Un test A/B classique consiste à tester deux versions totalement différentes d’une page entière pour savoir laquelle a un rendement optimum.

Un test à plusieurs variables analyse les différents éléments d’une seule page.

Par exemple, l’essai de plusieurs polices pour les titres et de différentes couleurs pour les boutons.

Si le test à plusieurs variables est plus efficace, il requiert un nombre important de visiteurs pour être concluant. Ainsi, si vous débutez avec une nouvelle page d’atterrissage et que vous n’enregistrez qu’un petit nombre de visiteurs, le test A/B classique est plus approprié.

Trop d’éléments testés

Il existe aujourd’hui des logiciels permettant de tester des dizaines de milliers de combinaisons sur une seule page (je vous recommande de tester https://www.optimizely.fr ). Si certains sites possèdent le trafic nécessaire pour arriver à un résultat concluant, le mieux est de réduire le nombre d’éléments testés pour une meilleure efficacité. Une étude montre qu’en réduisant le nombre de scénarios à moins d’une centaine, il est possible d’augmenter en quelques mois le taux de conversion de 4% à 15%.

Ne pas surveiller le test

Généralement, un test s’effectue automatiquement. Vous n’avez qu’à le lancer et attendre les résultats. Néanmoins, il peut arriver qu’en cours de route il soit nécessaire d’apporter des modifications. En effet, il est possible que certains éléments n’aboutissent pas à des résultats significatifs et s’ils ne sont pas corrigés à temps, ils risquent de fausser le test.

[thrive_leads id=’15118′]

A voir aussi :