7 erreurs à éviter pour bien débuter

//7 erreurs à éviter pour bien débuter

7 erreurs à éviter pour bien débuter

Il y a peu de temps, j’ai publié un article reprenant les conseils de certains professionnels du e-commerce pour bien débuter. Aujourd’hui, nous allons voir l’inverse, c’est à dire les 7 choses à faire pour mal débuter. (On vous aura prévenu!)

1) Créer une boutique en mode « duplicate content ». C’est à dire une boutique en ligne dans laquelle les fiches produits vont se contenter de reprendre la description du produit fournie par le fabricant. En effet, celle-ci a déjà été reprise par des centaines (voire des milliers) d’autres e-commerces. C’est ce qu’on appelle du contenu dupliqué et cela a principalement 3 défauts :

Créez Votre Boutique En Ligne Avec Alif Conception

– Cela vous prive d’un nombre de visiteurs important que les moteurs de recherche vous aurez sans doute envoyé si vous aviez mis du contenu unique.

– Google risque de pénaliser votre site (cf: Google vs Duplicate Content)

– La description fournie par le fabricant n’est pas forcément celle qui vous fera plus vendre. En effet, dans la majorité des cas le fabricant va se contenter de décrire son produit, alors qu’il vaut mieux présenter à vos acheteurs potentiels les bénéfices qu’ils tireront du produit. Exemple : ne dites pas « Tondeuse à Gazon dotée d’un moteur X39 et d’une puissance 500 watt » (je dis n’importe quoi, c’est un exemple), dites plutôt « Une tondeuse à Gazon qui vous permettra de tondre un jardin de 500 m2 en moins de 5 min. » Les acheteurs potentiels ne veulent pas qu’on leur parle du produit, ils veulent qu’on leur parle des avantages qu’ils pourront tirer du produit.

2) Ecouter les personnes négatives. Les personnes négatives ? Ce sont celles qui vous diront toujours que votre projet est voué à l’échec : « ça marchera pas, c’est pas une bonne idée » ou alors « si c’était aussi facile que ça tout le monde le ferait ». Des gens comme cela il y en a partout : dans votre famille, dans vos amis, sur les forums (beaucoup sur les forums)…  Qu’ils disent cela pour votre bien (en général votre famille et vos proches) ou par jalousie (sur les forums ! ), il ne faut pas vous laisser influencer par ces paroles. Posez-vous plutôt cette question  : est-ce qu’ils disent que cela ne va pas marcher parce qu’ils ont fait une étude de marché ou  parce que ce sont des professionnels du secteur ? En général, ce n’est pas le cas, les gens vous disent « ça ne va pas marcher, ne perds pas ton temps » alors qu’ils ne connaissent rien au domaine dans lequel vous souhaitez vous lancer. Il faut donc laisser couler et ne pas y prêter attention, mais par expérience je sais que ce n’est pas facile et qu’on est souvent négativement influencé par ce genre de paroles qui détruisent la motivation. C’est pourquoi, le mieux est de ne pas parler de son projet jusqu’à ce qu’il aboutisse.

3) Vendre des produits qui n’existent plus sur le marché. Aussi incroyable que cela puisse paraître, certaines personnes se lancent dans le e-commerce en proposant des produits qu’elles n’ont pas en stock et dont elles ne savent même pas si leurs fournisseurs pourront les avoir ou si ce produit est encore en fabrication quelque part dans le monde. En général, cela se termine par des plaintes des clients et par beaucoup de problèmes pour l’apprenti e-commerçant.

4) Acheter une base de 9 millions de mails non qualifiées et commencer à spammer comme un fou. Sans commentaire…

5) Exploser son budget publicitaire en une journée en achetant des tonnes de mots clés génériques qui ne transforment pas vos visiteurs en acheteurs. Adwords, la publicité et le marketing en général cela ne s’invente pas, donc si vous n’y connaissez rien, mieux vaut confier vos campagnes publicitaires à un pro. Cela vous évitera de perdre beaucoup d’argent.

6) Vouloir sortir un site parfait. Une grosse erreur. Parce que votre site ne sera jamais parfait à son lancement et même après à vrai dire. Au contraire, vous devrez sans cesse l’améliorer en vous basant sur les données dont vous disposez (taux de transformation, analyse du comportement des visiteurs, split test…etc). Il n’est donc pas nécessaire de repousser la sortie de votre e-boutique pour arranger un petit détail, ni même de mettre tout votre budget dans votre graphisme. Soyez plus pragmatique !

7) Vouloir tout faire tout seul. Vous voyez très bien ce que je veux dire, le genre de e-commerce où le patron a toutes les casquettes : Mr colis, Mr référencement, Mr marketing, Mr comptable, Mr service client… S’il est bien sûr possible de commencer son e-commerce en optant pour cette stratégie (par manque de moyen en général), il faut impérativement en sortir au plus vite, sinon votre site rique fort de ne pas évoluer et de rester un site e-commerce amateur. C’est dur à entendre, mais c’est vrai. Si vous n’avez pas la possibilité d’embaucher des salariés, alors sous-traitez en passant par des sociétés spécialisées.

Si avec cela votre e-commerce vous rapporte de l’argent, envoyez-moi un mail pour m’expliquer comment vous avez fait.

A voir aussi :

Créez Votre Boutique En Ligne Avec Alif Conception
Par | 2017-11-17T02:23:43+00:00 novembre 17th, 2017|- 1 - Débuter dans E-commerce|

A propos de l'auteur:

Fondateur de Alif Conception (sponsorisé par Microsoft). Inventeur du Robot Alif Publicator. Autodidacte. Kiro se lance dans la vente en ligne en 2001 sur le site Trokers. Ses années d'expérience ont permis de faire de lui un véritable "Vendeur en ligne Full Stack" avec des connaissances solides sur l'ensemble des discplines de la vente en ligne, aussi bien au niveau technique : Java, php, CSS, html, sql, wordpress, prestashop... que marketing : Acquisition (SEO, Adwords, CPC, Place de marché, Content Marketing, Growth Hacking), Rétention (E-mailing, Réseaux sociaux), Transformation (Test A/B, Analytics). Son expérience et sa connaissance globale du métier sont des atouts précieux pour conduire avec succès des projets de vente en ligne pour lui ou pour ses clients.

4 Commentaires

  1. Simar 25 novembre 2012 à 20 h 20 min␣- Répondre

    Comme bien d’autres je suis très heureux d’être tombé sur ce site…
    Dans cet article la 3 eme chose a ne pas faire pour bien débuter, a savoir « vendre des produits qui n’existent pas sur le marché »… faites vous allusion au « dropshipping » (le fait que le fournisseur envoie les produits directement au client)?
    Si je ne m’abuse cette pratique est pourtant très répandue aux USA, en Hollande et d’autres pays me semble t il…

    Merci!

  2. Adrien Legoff 30 septembre 2016 à 17 h 03 min␣- Répondre

    Super article, merci !

    Par où commencer ? Voilà une question qui en fait trembler plus d’un. Entre le choix du projet, sa définition, conception, le choix du CMS pour construire le site et toutes les problématiques qui surviennent après (optimisation marketing, conversion, analyse des performances), le sujet du e-commerce est loin d’être simple ! (…)

    Encore merci et à bientôt.

    Adrien.

  3. Mostafa BISSANE 14 novembre 2016 à 8 h 44 min␣- Répondre

    EXCELLENT ARTICLE COMME D’HABITUDE !!!!!!! C’est motivant pour commencer la journée .

  4. Jfk78 8 janvier 2017 à 20 h 39 min␣- Répondre

    Bonjour
    Très intéressant
    Je me regale depuis plus d une heure à lire tous vos sujets
    J aimerai créer un site internet j ai plusieurs idées d articles
    Merci ajouté au favori

Laisser un commentaire