Si vous avez adopté une stratégie numérique et que vos ventes en ligne ne vous satisfont pas, ne désespérez pas. Pensez à mesurer l’influence de votre présence numérique sur vos ventes physiques.

La majorité des détaillants a aujourd’hui un site pour atteindre ses clients.

Pour évaluer leur effort numérique, la plupart des vendeurs a tendance à se focaliser sur les ventes générées en ligne. Il est pourtant prouvé que les activités numériques ont une influence importante sur les ventes en magasins.

En Europe, on compte 5 euros dépensés en magasin pour chaque euro dépensé en ligne.

On estime que les ventes cross-canal, les ventes en magasins influencées par le Web, vont représenter 44% des ventes totales dans l’Union Européenne d’ici 2018. Malgré une croissance à deux chiffres des ventes en ligne dans les années à venir, les ventes cross-canal auront un poids plus important dans le chiffre d’affaires global.

Le comportement des consommateurs a beaucoup évolué avec l’Internet mobile.

Les nouvelles technologies font partie de la vie de tous les jours. Les smartphones sont par exemple utilisés pour faire des recherches en ligne pour comparer les prix ou encore pour localiser le magasin le plus proche.

Le cabinet Forrester parle d’un « changement de mentalité Mobile ».

Ainsi, il est important pour les détaillants de connaitre l’influence du numérique sur la décision d’achat, pour maintenir les clients au sein de leur écosystème, peu importe l’endroit où la transaction finale a lieu : dans un de leurs magasins, sur leurs sites ou par le biais de leurs applications mobiles.

[thrive_leads id='15118']

A voir aussi :